Le savon noir, ses origines


Le savon noir provient du Maghreb, notamment du Maroc, où il est utilisé depuis des milliers d'années. Les femmes berbères s'en servent dans leurs gestes de beauté traditionnels pour prendre soin de leur peau.
Réservé au hammam dans le cadre d'un gommage au savon noir, on s'en sert aujourd'hui également à la maison.

       

Fabrication du Savon noir


Le savon noir est un mélange d'olives noires broyées, d'huiles, de potasse et de sel.
C'est un savon 100% naturel de couleur marron foncé, et qui se présente sous la forme d'une pâte épaisse et huileuse. Sans grain, elle est lisse et un peu dure.
Au contact de l'eau chaude, elle fond et se transforme en eau savonneuse.
Le savon noir ne possède pas réellement d'odeur. On peut cependant le trouver parfumé aux huiles essentielles.

Propriétés du savon noir


Le savon noir possède de nombreuses vertus. Il est avant tout nettoyant, purifiant et adoucissant. Dans le cadre du gommage au savon noir, on l'utilise surtout parce qu'il permet de ramollir la peau afin de faire un gommage en profondeur.
Le savon noir est un nettoyant, adoucissant et exfoliant hors pair. Riche en vitamine E, c'est aussi un excellent hydratant.
Après son utilisation, la peau est purifiée, hydratée, mais est surtout d'une douceur incroyable !
Particulièrement doux, le savon noir naturel convient à toutes les peaux, et apaise les épidermes irrités.
Ce savon, naturel, ne mousse pas, comme tout savon naturel.

Utilisation du savon noir


Au hammam, après un bain de vapeur, on s'enduit tout le corps de savon noir, puis on rince avec un gant de gommage qui aide à l'exfoliation. Par ce rituel, on supprime toutes les cellules mortes accumulées afin de laisser la peau respirer et lui offrir une nouvelle beauté.
A la maison, il peut s'employer de la même manière après un bon bain bien chaud, qui aide à dilater les pores et ainsi à mieux faire pénétrer le savon noir.

Sinon, le savon noir peut également remplacer le savon classique utilisé lors de l'hygiène corporelle quotidienne. Pour cela, il s'agit de prélever une noisette avec le dos de l'ongle et de la faire fondre sur la peau avec de l'eau, comme un savon brut ordinaire, qui fond au contact de la peau et de l'eau chaude.
Utilisé tous les jours, il nettoie en profondeur, adoucit et hydrate la peau.
Le gant kessa de gommage doit être seulement utilisé 1 à 2 fois par semaine, comme tout autre produit de gommage, afin de permettre à l'épiderme de se régénérer correctement sans le fragiliser.